Forum sur le dissentiment spirituel et la Voie Sinistre
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LHP vs RHP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: LHP vs RHP   Dim 8 Avr - 14:55

En occultisme moderne on distingue la voie de la main droite et la voie de la main gauche. Si cette dichotomie est héritée du tantrisme, elle en a modifiée le sens en opposant ses deux voies, alors même que la tradition tantrique les juxtapose sans les opposer. Mais cette opposition a t'elle encore un sens aujourd'hui ? Il est rare de voir un chrétien ou un Wiccan se définir comme adepte de la main droite alors que signifie adepte de la main gauche? De plus reprendre cette dichotomie revient à se placer dans la doctrine dualiste judéo chrétienne du Bien vs Mal et non par delà le dogme. Dans ces conditions ne serait-il pas souhaitable de modifier cette terminologie pour la dégager du dualisme des religions révélées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
telocvovim
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Dim 8 Avr - 17:58

Sathiel a écrit:
De plus reprendre cette dichotomie revient à se placer dans la doctrine dualiste judéo chrétienne du Bien vs Mal et non par delà le dogme. Dans ces conditions ne serait-il pas souhaitable de modifier cette terminologie pour la dégager du dualisme des religions révélées?

Dm,

exactement la même pensée, la dualité lhp/rhp est manichéiste à souhait depuis cette "dichotomie" occidentale (ne remercions pas Blavatsky).

C'est pour cela que les gens "néophites" (sans être péjoratif) ont souvent du mal à saisir mon système et mes conceptions car je n'aime pas utiliser des notions manichéennes et donc réductrices, ce qui est toujours sources de conflits.

Il faudrait que je mettes du telocvovimisme, à quand la rencontre avec les Sathieliens ? lol!

kA.

_________________
A Zalc' h Hag A Sin...


Dernière édition par le Ven 20 Avr - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Dim 8 Avr - 20:20

telocvovim a écrit:

Il faudrait que je mettes du telocvovimisme, à quand la rencontre avec les Sathieliens ? lol!

kA.

Je vais ouvrir un Grotto en Grèce Very Happy
Trèves de plaisanteries, le manichéisme est effectivement réducteur et trop dans une vision dualisme religieux sur les termes LHP/RHP. Je lui préfére le terme de contre dogmatique.


Dernière édition par le Lun 9 Avr - 9:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Lun 9 Avr - 0:09

Pour répondre à la question de Sathiel concernant la dichotomie "voie de la main gauche", et "voie de la main droite", celle-ci ne vient nullement de la tradition tantrique elle-même ni des Maitres tantriques authentiques, mais des disciples occidentaux comme Madame Blavatsky, et comme je l'avais déjà précisé par ailleurs, qui souffrait de préjugés tenaces par rapport à l'utilisation de la sexualité dans une perspective magique ou d'évolution spirituelle, peut-être que le moment n'était pas encore venu et autorisé pour l'occident, car c'est une voie qui n'est pas sans danger sans la supervision et l'encadrement d'un Maitre de la tradition tantrique, en tous les cas, c'est mon avis personnel.

Cette dichotomie vient également à la suite de la distinction et des notions développées par Aleister Crowley, qui, bien qu'ayant été lui-même initié à la magie sexuelle aux pratiques de la voie de la main gauche dans un temple shivaïte de l'Inde avait lui même quelques jugements réservés par rapport aux pratiquant de la voie de la main gauche, pour des raisons que j'ignore, mais peut-être que les spécialistes de Crowley et ceux qui ont étudié ses oeuvres pourraient nous en apprendre d'avantage à ce sujet.

En réalité l'origine de la signification réelle de l'utilisation et de la distinction des termes "voie de la main gauche" et "voie de la main droite", vient de la pratique des rituels tantriques lorsque commence la cérémonie dirigée par le Maître tantrique :

A la droite du Maître des rituels tantriques, (d'ou l'utilisation ultérieure du terme "voie de la main droite" par les disciples occidentaux) , se trouvent les disciples qui respectent les interditions des cinq "M", à savoir la consommation de Matsya, ou poisson, de Mamsah ou viande, de Madya ou vin, de Mâdra ou céréales et ne pratiqueront pas les relations sexuelles ni avec leur partenaire habituel ni avec un inconnu.

A gauche du Maitre des rituels tantriques, (d'où l'utilisation ultérieure par les disciples occidentaux du terme : "voie de la main gauche"), se trouvent au contraire les disciples qui ne vont pas tenir compte des interdits et pourront consommer et utiliser les cinq "M".

L'autre origine de l'utilisation du terme "voie de la main gauche", vient du fait que les hindous utilisent la main gauche pour s'essuyer lorsqu'ils vont aux toilettes et n'utilisent pas de papier toilette en tous les cas jusqu'à une période pas si éloignée car il y a une évolution.

Etant eux-memes totalement ignorants de la voie prônée par les intiés de la tradition tantrique, ils souffrent eux-mêmes de préjugés et de répugnance par rapport au tantrisme qu'ils ignorent eux-mêmes et qui correspondent aux enseignements secrets et non révélés à la masse des non initiés, c'est la raison pour laquelle ils associent certaines pratiques tantriques secrètes à l'utilisation de la main gauche qui est utilisée dans la pratique quotidienne pour des actes dits "impurs" comme le nettoyage de l'anus.

Et on comprend entre autres raisons pourquoi les aghoris qui ne font aucune division entre ces notions de "pur" et "d'impur", puisqu'ils consomment même de la chair humaine venant de cadavres, vivent à l'écart de la civilisation.

C'est la raison pour laquelle le tantrisme est encore plus tabou en Inde qu'en occident, car en occident il est considéré comme une technique sexuelle, ce qui est également un non sens et une contre-vérité, mais comme les occidentaux sont plus libérés que les orientaux par rapport au sexe, on ne peut pas dire que cette discipline est tabou en occident, simplement elle n'intersse qu'une petite minorité de gens, qui souvent ne voient que l'aspect sexuel et le plaisir qu'il pourrait leur procurer, alors qu'il s'agit en réalité d'une ascèse et d'une pratique spirituelle et d'un domaine de connaissance global qui concerne tous les aspects de la nature humaine et spirituelle.

Je peux d'ailleurs vous dire que les préjugés sont tenaces et mêmes les personnes les mieux informées et pratiquant une sadhana yogique n'appartenant pas précisemment à la tradition des tantrikas et des kaulas, ne font pas exception à la règle.

Un véritable initié ou un Maître authentique de la tradition tantrique ne fait aucune distinction entre ces deux aspects, ni jugement de valeur, ni dichotomie, puisqu'il se place à un niveau de non-dualité ; simplement il estime que les disciples qui suivent la voie tantrique vont utiliser indifféremment un certain nombre de techniques et tenir compte de certaines règles, simplement en fonction de leur tempérament, en considérant qu'il n'y a pas une voie supérieure à une autre et qu'en réalité elles forment un tout indivisible.

Les rituels transposent l'acte sexuel en amour divin dans l'immobilité du souffle, de la posture et des fluides. L'union sexuelle dans le rituel de Pancatattva (Kalivilâsa tantra, Pancha-makara) comporte les 5 interdits ou cinq M, soit l'utilisation de Matsya le poisson, Mamsah la viande, Madya, le vin ou boisson enivrante, Mâdra, les gestes ou les céréales séchées et Maïthuna, l'acte sexuel.

Il existe des substituts aux cinq M, qui seront utilisés simplement par les disciples qui se trouvent à la droite du Maître.
- Ainsi Madya, le vin peut signifier la connaissance, être remplacé par du miel, du beurre fondu, du lait de vache ou de coco.
- La viande (Mamsah) peut signifier l'éloquence et être remplacée par de l'ail ou du gingembre.
- Matsya qui signifie le poisson, mais aussi les courants du corps, peut être remplacé par le lait.
- Mudra qui signifie geste peut aussi signifier le blé ou la concentration.
- Maïthuna, l'acte sexuel, peut devenir une méditation sur l'origine, remplacé par des fruits, des germes grillés.

purnaham - 8-04-2007
Revenir en haut Aller en bas
Trezbane
Arrivant
Arrivant


Nombre de messages : 24
Localisation : Québec
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Lun 9 Avr - 13:40

Pour ce qui est du Tantrisme Cachemirien, si on regarde le Mâmsa, le Madya et le Maithuna; on remarque que ces rituels consistent à combler ses pulsions. On remarque cette similitude dans le culte de Kali, où les adeptes mettaient l'accent sur la déification des sens par le sexe, la drogue ou le meurtre. Je pense que ce qui caractérise l'adepte de la VMG, c'est qu'il recherche et trouve une satisfaction en écoutant son Ça. C'est le but de la transgression!

Peut-t-on appeler la LHP, le culte du Ça? -- La RHP, le surmoi?

Je suis de l'Ouest et ici, les interdictions ne sont pas les mêmes qu'en Orient. La révolution sexuelle des années 70' fait en sorte que le sexe n'est plus sale, tout le monde peut manger de la viande, etc. L'abstinence est presque un péché pour nous! Je pense qu'il n'y a pas de ''mal'' à étancher sa soif d'extase, mais le Surmoi a sa raison d'être dans le psyché. Ça l'évite de tomber dans la compulsivité.

PS: Quand je vois Eve croquer dans le fruit défendu, je constate que le serpent tentateur n'est rien d'autre qu'une voix intérieure qui l'incite à combler une pulsion sexuelle.

Trezbane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deicide
Membre
Membre


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Lun 9 Avr - 15:47

Trezbane a écrit:

PS: Quand je vois Eve croquer dans le fruit défendu, je constate que le serpent tentateur n'est rien d'autre qu'une voix intérieure qui l'incite à combler une pulsion sexuelle.

Ce n'est qu'une des multiples interprétations, pour beaucoup le Fruit Défendu est la Connaissance (Gnose) que Yahvé interdit à l'Humanité mais que Lucifer (ou Satan) nous offre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Lun 9 Avr - 16:45

Pour répondre en partie à Trezbane, en fonction des notions et des pratiques développées par la LHP Orientale :

Dans le tantrisme du Cachemire et plus particulièrement dans la version dite "orientale", on pratique Maïthuna ou on va consommer les substance interdites et proscrites dans la dakshina marga, comme un ensemble de rituels et une sadhana essentiellement dans un but de réalisation du Soi ou réalisation divine, et non pour combler et satisfaire ses pulsions.

Simplement on ne fait aucune disctinction entre ce qui est "pur" ou "impur", et on s'autorisera un certain nombre de pratiques et l'utilisation des cinq "M" que j'ai déjà citées en parlant de la dichotomie artificielle et tardive entre les termes : "voie de la main gauche" et "voie de la main droite".

Par contre, la tradition occidentale pourrait tout à fait être comparée à un culte du "ça", mais il faudrait demander à des spécialiste de la LHP occidentale car elle ne fait pas partie de mon domaine de compétence et pour ce qui est de la tradition orientale, sans vouloir faire preuve de "fausse modestie", je n'ai fait qu'effleurer les notions basiques de tantrisme, car il s'agit d'une science extrêmement vaste qui comprend tous les aspects de la vie humaine et pas seulement le domaine de la sexualité comme le croient souvent les occidentaux, et pour laquelle une vie entière d'étude ne suffirait pas.

A mon avis, même la tradition occidentale ne peut être résumée et assimilée uniquement à un culte du ça, puisqu'elle permet également la déification de l'être et il faudra poser la question à nos spécialistes.

Pour quelle raison ?
Tout simplement, parce que le processus de divinisation implique le dépassement de ces deux notions pour arriver à l'Unité neccessite le dépassement de toute notion de dualité.

D'après certaines donnée à prendre au conditionnel, il y aurait d'ailleurs bien une correspondance dont l'origine se situe au niveau des corps subtils décrits et mentionnés dans la tradition tantrique, et celle utilisée en parallèle dans la terminologie ou les théories psychanalitiques que tu mentionnes toi-même avec beaucoup de perspicacité.

Je ne suis pas en mesure de développer ces notions pour l'instant, peut-être y a-t-il parmi vous une ou plusieurs personnes qui pourraient nous renseigner sur la correspondance entre les corps subtils et la notion de moi et de surmoi ?

Les occidentaux cherchent souvent à tout expliquer avec leur mental, contrairement aux orientaux qui recherchent surtout et avant toute chose l'expérience de la divinité intérieure et rien de plus, car il ne souhaient pas se laisser distraire par rapport à leur but final et essentiel qui est la libération des morts et des renaissances.

Celà fait partie de ma conception, de mes croyances, qui correspondent également à la voie prônée par les aghoris avec lesquels je me sens totalemetn en affinité, même si j'ai parfaitement conscience qu'il est impossible de réaliser une pratique similaire et une sadhana identique en Occident.

Quoi qu'il en soit, Je vais continuer mes recherches et je vous tiens au courant, si le sujet vous interesse et si j'ai du nouveau à ce sujet.

purnaham - 9-04-2007
Revenir en haut Aller en bas
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Lun 9 Avr - 17:03

Repositionnons d'abord les théories freudiennes:
- Ca : pôle pulsionnel.
- Moi : intérêt de la totalité de la personne, raison + narcissisme.
- Surmoi : agent critique, intériorisation des interdits et des exigences.

En ce sens la LHP est une philosophie qui utilise les trois parties. Le ça dans son aspect indulgence du corps et déification des pulsions primales; le Moi en tant que centre de la raison et de la volonté de l'individu et enfin le surmoi comme centre du jugement et de l'esprit critique. Le surmoi est certainement la partie la plus rudement mise à l'épreuve dans le sens où tout chercheur sur la voie de la main gauche va essayer de déprogrammer son surmoi des valeurs dogmatiques imposées par la société ou la religion pour créer ses propres valeurs en accord avec son Moi et son ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Trezbane
Arrivant
Arrivant


Nombre de messages : 24
Localisation : Québec
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mar 10 Avr - 2:14

Purnaham, je suis content de discuter avec toi, puisque tu as vraiment une vision orientiste de la VMG. Tu me fais réaliser que le Soi est divin et que VamaMarga, n'est pas simplement un culte à la débauche.
Citation :
Par contre, la tradition occidentale pourrait tout à fait être comparée à un culte du "ça"
Sur ce point, je suis d'accord avec toi.(Pas besoin d'un spécialiste.) La tradition de l'Est et de l'Ouest n'est pas la même. Ici en Occident, le Soi n'est pas perçu comme divin. Alors, je crois que ça fait partit de la quête intérieure d'un occidentaux de trouver sa part de divinité... to become a man of both East and West.

Sathiel, je ne voulais pas psychanaliser la LHP, c'est juste que quand je pense aux Bachanales en l'honneur de Dionysos, aux nuits de Walpurgis sur le Mont Blocksberg, etc. Ça me donne l'impression qu'inconsciament, les gens se livraient à ces fêtes pour étancher leur soif de pulsions. Pour moi, un adepte de la LHP est un individu égoïste, centré sur ses désirs, ses pulsions...

Trezbane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mar 10 Avr - 20:51

Je remercie Sathiel pour toutes les précisions qu'il nous a données à propos du ça, du Moi et du Surmoi.

Celà m'a rappelé mes études de psychologie et de psychanalyse que j'avais démarrées il y a de celà maintenant plus de 25 ans, et même si elles ne m'ont été d'aucune utilité dans ma vie professionnelle puisque je les ai abandonnées pendant mon année de licence, moi qui n'avais fait aucune étude par ailleurs, je n'ai jamais regretté d'avoir étudié la psychologie et la psychanalyse, car celà m'avait beaucoup apporté sur le plan humain, et en particulier l'étude de l'inconscient (psychologie des profondeurs).

N'étant pas adepte moi-même de LHP occidentale, et ne connaissant que très peu cette branche pour l'instant, j'ignorais totalement qu'on utilisait la terminologie ou les théories freudiennes.

Celà me surprend quelque peu car il s'agit de théories et d'une classification inventées par freud lui-même non ?

Pourrait-on en déduire que Freud était lui-même un initié de la LHP occidentale ?

Ce qui est curieux, c'est qu'il y a quelques années, un hermétiste que j'avais rencontré à l'époque m'avait donné cette information, celà m'avait beaucoup surpris, et j'avais réagi avec beaucoup de scepticisme par rapport à cette information ; maintenant, après ce que je viens d'apprendre, je me pose de nouveau des questions à propos de Freud, faisait-il partie d'une Loge Noire ?

Peut être que Sathiel pourra nous renseigner, ou quelqu'un d'autre s'il pense avoir la réponse ?

Merci d'avance.


Dernière édition par le Mar 10 Avr - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mar 10 Avr - 21:09

Merci infiniment à Trezbane pour sa réponse également.

Celà me touche beaucoup.

J'espère que nous pourrons développer par la suite tous les aspects dont tu fais mention, et en particulier la LHP orientale avec laquelle je me sens le plus en affinité pour l'instant.

J'aime beaucoup également l'avatar que tu as choisi, qui pour moi représente le symbole du Paon qui est l'attribut de Melek Taus, qui est un aspect ou une représentation de Lucifer ? Est-ce bien celà ?


Revenir en haut Aller en bas
telocvovim
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mar 10 Avr - 21:14

Dm, Purnaham,

voila qui me plait, Freud n'a fait parti d'aucunes loges ou mouvements ésotériques en particulier, c'est juste qu'il a cherché à comprendre ses semblables et surtout lui, par la plus subtile des formes: l'inconscient.

C'est pour cela que dans mon système magick (je suis féru de psych...), l'introspection et la connaissance de ses pouvoirs latents est primordial pour accéder à l'éveil: Ambition, Volonté, INTROSPECTION.

Sinon, les psychanalistes qui m'ont le plus plu dans ces interactions
restent Jung (pour sa notion d'archétype et d'inconscient collectif) et surtout Charcot: le psyché est la clé.

kA.

_________________
A Zalc' h Hag A Sin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mar 10 Avr - 22:02

telocvovim a écrit:

Sinon, les psychanalistes qui m'ont le plus plu dans ces interactions
restent Jung (pour sa notion d'archétype et d'inconscient collectif) et surtout Charcot: le psyché est la clé.

kA.

Encore une fois nous nous retrouvons. J'ai un très bon texte pour toi sur ce sujet de la clé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mer 11 Avr - 13:53

Merci telocvovim pour toutes ces précisions.

Je pencherais également dans ce sens, à savoir que freud n'a fait partie d'aucune loge, aussi secrète soit-elle ....

Pourtant lorsqu'on parle de psychanalyse, il semble que la notion de tantra ou de tantrisme n'est pas loin...Et aux dernières nouvelles, l'utilisation du terme psychanalyse tantrique existe bel et bien, peut-être est-ce un contre-sens ? Qu'en pensez-vous ? Il faudrait peut être demander l'avis des personnes concernées et utilisant ce terme dans leur pratique.

En réalité, mais je me trompe peut être, je crois me rappeler que cet hermétiste voulait signifier que freud était quand même un "initié" dans le sens qu'il avait une connaissance intérieure ou intuitive correspondant peut-être à une contre-intiation et qu'il avait déjà été initié dans une autre "incarnation" mais là on est en pleine subjectivité, croyance ou supposition donc je ne m'étendrai pas sur le sujet, à moins que certains parmi vous soient en mesure d'explorer les annales akashiques (si elles existent) ou l'inconscient collectif ? On peut toujours rêver....

En ce qui concerne l'introspection, pour moi l'éveil de la conscience et la recherche de l'illumination dans une perspective de divinisation de soi va de pair avec la descente dans les abysses de ses propres ténèbres, l'une ne va pas sans l'autre et je pense que l'exploration de la conscience globale ou le cheminement intérieur ne peuvent pas se permettre de faire l'économie ou l'abstraction de ces aspects aussi fondamentaux de la nature humaine (en particulier L'INCONSCIENT par rapport au Moi et au surmoi dans la terminologie et les théories psychanalytiques) et qui n'est peut être pas étranger avec la libération des pouvoirs latents, peut-être que telocvovim pourra nous en dire plus à ce sujet ?


Dernière édition par le Mer 11 Avr - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
telocvovim
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mer 11 Avr - 15:37

purnaham a écrit:
à moins que certains parmi vous soient en mesure d'explorer les annales akashiques (si elles existent) ou l'inconscient collectif ? On peut toujours rêver....

Dm,

Non, pas de rêves... depuis environ 5 ans (depuis que l'ART est ma principale source de revenus), je travaille en ce sens: j'ai pris moi même l'initiative de sauter dans le gouffre (catch vs mes démons, lol) et de remonter la pente car j'ai compris que l'éveil des pouvoirs latents entrainaient l'inverse sur la majorité des cas, de personnes voulant trop vite percer et s'était pas "joliejolie", la patience est une vertue...

Sinon, je vois que tu es de la région parisienne, je serai là-bas pour Beltane et plus, il serait sympa de se rencontrer.


purnaham a écrit:
En ce qui concerne l'introspection, pour moi l'éveil de la conscience et la recherche de l'illumination dans une perspective de divinisation de soi va de pair avec la descente dans les abysses de ses propres ténèbres, l'une ne va pas sans l'autre et je pense que l'exploration de la conscience globale ou le cheminement intérieur ne peuvent pas se permettre de faire l'économie ou l'abstraction de ces aspects aussi fondamentaux de la nature humaine (en particulier L'INCONSCIENT par rapport au Moi et au surmoi dans la terminologie et les théries psychanalytiques) et qui n'est peut être pas étranger avec la libération des pouvoirs latents, peut-être que telocvovim pourra nous en dire plus à ce sujet ?

Concernant ta question, en fait tu donnes la réponse que j'aurais pu te faire...

kA.

_________________
A Zalc' h Hag A Sin...


Dernière édition par le Sam 19 Mai - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mer 11 Avr - 16:26

Citation :
Non, pas de rêves... depuis environ 5 ans (depuis que l'ART est ma principale source de revenus), je travaille en ce sens: j'ai pris moi même l'initiative de sauter dans le gouffre (catch vs mes démons, lol) et de remonter la pente car j'ai compris que l'éveil des pouvoirs latents entrainaient l'inverse sur la majorité des cas, de personnes voulant percer et c'est pas beau à voir...

Merci beaucoup telocvovim pour ta réponse et ta proposition, pour l'instant je n'ai pas la possibilité de me libérer, mais peut être par la suite, et je ne manquerai pas de te tenir au courant de toute façon.

A propos d'ART justement, pendant plus d'une année, en 2004, je me suis mis à peindre de façon totalement spontanée, sans avoir jamais pris aucun cours de ma vie, et je me suis beaucoup posé de questions par la suite, en effet, j'ai vraimment eu l'impression de puiser des "informations" qui étaient à l'intérieur de moi-même, peut-être dans une zone de l'inconscient, ou même issues d'un autre plan de réalité, ou peut-être les deux.

Pourrais-tu à l'occasion nous parler de ta démarche en tant qu'artiste, et plus précisemment de tes peintures, et du lien que tu fais avec ta démarche d'éveil ?

Je te laisse seul juge de décider d'en parler ou pas sur ce forum, ou même en MP, mais personnellement je trouve qu'il peut y avoir un lien très interessant entre l'art et l'occulte....Et si tu peux poster quelques pics de tes peintures, ce serait une bonne idée non ?

D'autre part ta démarche me fait beaucoup penser à la description d'une forme ésotérique du luciferisme, est-ce que je me trompe ou pas ? En tous les cas, il y a pas mal de points en commun, je te cite ce que j'ai trouvé à ce sujet :


"....Il est aussi présent, sous une forme plus ésotérique mais moins répandue encore, comme étant une hygiène de vie, la compréhension des formes sombres, ou plutôt assombries par l'ignorance, de notre esprit pour aboutir à une plus parfaite connaissance de soi-même et de l'inconscient, par des voies réprouvées en grande majorité par le judéo-christianisme actuel. Les adeptes du luciférisme que l'on nomme lucifériens s'adonnent à une exploration systématique de leur inconscient et de leur subconscient, démarche qui s'apparente par certains de ses aspects à la psychanalyse.

Il ne prône en aucun cas l'adoration d'une quelconque icône ou entité mais l'observation de certaines règles de base, comme la remise en question de tout ce qui nous entoure, sans exception et sans aucune censure, comme le principe du non agir, qui est proche du taoïsme, comme l'abandon du matérialisme pour une vie spirituelle, calquée sur le bouddhisme anté-brahamique, comme, pour finir, mais ce n'est pas tout, une absence de dogme absolu, aucune hiérarchie, aucune route tracée si ce n'est celle de l'incertitude, "on n'est jamais sûr de rien". Ce courant est aussi appelé Luciférisme.

Dans le cadre spécifique d'un groupe luciférien occulte, l'encadrement des participants s'appuie sur les principes d'une école initiatique. Certains symboles forts comme l'éminence du nombre sept rythment les rites
".
purnaham - 12-04-2007
Revenir en haut Aller en bas
telocvovim
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Ven 13 Avr - 22:03

Dm,

Citation :
]Il est aussi présent, sous une forme plus ésotérique mais moins répandue encore, comme étant une hygiène de vie, la compréhension des formes sombres, ou plutôt assombries par l'ignorance, de notre esprit pour aboutir à une plus parfaite connaissance de soi-même et de l'inconscient, par des voies réprouvées en grande majorité par le judéo-christianisme actuel. Les adeptes du luciférisme que l'on nomme lucifériens s'adonnent à une exploration systématique de leur inconscient et de leur subconscient, démarche qui s'apparente par certains de ses aspects à la psychanalyse.

Il ne prône en aucun cas l'adoration d'une quelconque icône ou entité mais l'observation de certaines règles de base, comme la remise en question de tout ce qui nous entoure, sans exception et sans aucune censure, comme le principe du non agir, qui est proche du taoïsme, comme l'abandon du matérialisme pour une vie spirituelle, calquée sur le bouddhisme anté-brahamique, comme, pour finir, mais ce n'est pas tout, une absence de dogme absolu, aucune hiérarchie, aucune route tracée si ce n'est celle de l'incertitude, "on n'est jamais sûr de rien". Ce courant est aussi appelé Luciférisme.


purnaham - 12-04-2007

excellente pensée auquelle j'adhère que tu nous donnes là, Purnaham.

Concernant l'ART, je donnais cette notion par rapport à ma magick, à l'occultisme en général et surtout la wichcraft païenne.

Par contre, je ne peints pas ou très peu (vu la qualité, je m'abstiens lol, sauf quand le psyché prend l'intiative), juste de la sculture sur bois, gravure sur métaux et ma musique...

Mais comme toi, je pense que l'ART en général est une des meilleures notions pour nous faire travailler et comprendre notre subconscient.

kA.

_________________
A Zalc' h Hag A Sin...


Dernière édition par le Ven 20 Avr - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mer 18 Avr - 11:58

Totalement d'accord avec toi telocvovim. J'ouvre d'ailleurs un sujet sur Art et système magick dans la section Magick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Jeu 19 Avr - 5:13

L'art Magick biensur ! Merci Telocvovim.
L'art comme synonyme de sorcellerie...

L'art tout court, nous sommes également du même avis....Je pense à l'instant à Austin Osman Spare....à son système Magick de sigilisation.
Revenir en haut Aller en bas
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Sam 21 Avr - 22:01

Les Sigils sont une forme de magie intéressante et relativement simple d'usage. Je vous propose de donner vos methodes de fabrication dans la section magick et j'ouvre un sujet sur le thème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Lun 23 Avr - 22:17

Pour répondre à Sathiel, je n'ai pas d'autre source que celle proposée en lien par Vovin et je ne pratique pas personnellement pour l'instant cette méthode.
Je pensais plutot en fait aux tableaux et aux oeuvres d'Austin Osman Spare en tant que peintre de talent, et qui par ailleurs utilisait cette méthode également.
Revenir en haut Aller en bas
SorciereGitane
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 66
Age : 46
Localisation : Québec
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Ven 18 Mai - 19:34

Ma façon de voir le LHP et de le pratiquer est du au simple fais de prôné la connaissance de soi et d’extérieur a soi. Fouiné en reculant jusque dans la Mésopotamie pour voir ce qui entour la relation entre les hommes et ces supposer « Dieux » les Ninphili, Hélohim etc...
Refuser de rester dans l’ignorance(une forme de ténèbres de par sa noirceur) et toujours désirer aller plus loin.
Les doctrines nous on engourdie en nous privant de s’auto exploité de par notre énergie et notre potentiel d’on celle sexuel.
Je crois qu’il est bien de savoir exploité notre propre potentiel et nos capacité refouler et pousser plus loin.
Si on ce souviens des « divinatrices » de la mytho qui communiquait avec les esprits et les « dieux » par des rapports sexuel d’on le culte du phallus…
Ce qui est important a retenir c’est l’adrénaline dégager par le cerveau (moment d’abandon et de concentration total sur un point fixe.)
En chamanisme peut être obtenue par des formes d’automutilation par exemple.
Savoir forger sa propre volonté est un must.
Enfin je ne sais pas si je suis claire mais je croie que la différence entre LHP et RHP est l’idée de poussé plus loin de vouloir des changements pour sois, d’osé et savoir ce reconnaître soi.
Je crois que ce n’est pas tenue du bien ou du mal mais d’un équilibre en son entier.
Voilà.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sitego.fr/http://leboucchaman.actifforum.com/index.ht
telocvovim
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Sam 26 Mai - 5:23

Dm, Purnaham, pourrais tu, stp me donner des renseignements concernants ces sources ?
:


purnaham a écrit:

"....Il est aussi présent, sous une forme plus ésotérique mais moins répandue encore, comme étant une hygiène de vie, la compréhension des formes sombres, ou plutôt assombries par l'ignorance, de notre esprit pour aboutir à une plus parfaite connaissance de soi-même et de l'inconscient, par des voies réprouvées en grande majorité par le judéo-christianisme actuel. Les adeptes du luciférisme que l'on nomme lucifériens s'adonnent à une exploration systématique de leur inconscient et de leur subconscient, démarche qui s'apparente par certains de ses aspects à la psychanalyse.

Il ne prône en aucun cas l'adoration d'une quelconque icône ou entité mais l'observation de certaines règles de base, comme la remise en question de tout ce qui nous entoure, sans exception et sans aucune censure, comme le principe du non agir, qui est proche du taoïsme, comme l'abandon du matérialisme pour une vie spirituelle, calquée sur le bouddhisme anté-brahamique, comme, pour finir, mais ce n'est pas tout, une absence de dogme absolu, aucune hiérarchie, aucune route tracée si ce n'est celle de l'incertitude, "on n'est jamais sûr de rien". Ce courant est aussi appelé Luciférisme.

Dans le cadre spécifique d'un groupe luciférien occulte, l'encadrement des participants s'appuie sur les principes d'une école initiatique. Certains symboles forts comme l'éminence du nombre sept rythment les rites
".
purnaham - 12-04-2007

kA.

_________________
A Zalc' h Hag A Sin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inconnu
Membre
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mar 29 Mai - 1:31

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lucif%C3%A9risme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magick-instinct.org
telocvovim
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 119
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Mar 29 Mai - 18:10

Dm,

thanks, fallait pas aller chercher bien loin, mdr...........................

kA.

_________________
A Zalc' h Hag A Sin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LHP vs RHP   Aujourd'hui à 23:05

Revenir en haut Aller en bas
 
LHP vs RHP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VOIE SINISTRE :: Philosophie occidentale-
Sauter vers: