Forum sur le dissentiment spirituel et la Voie Sinistre
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vishudda - Centre de la gorge dans la tradition du tantra.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Vishudda - Centre de la gorge dans la tradition du tantra.   Lun 9 Avr - 11:03

5 - VISHUDDA
Le vishudda ou centre de la gorge correspond au plexus du larynx, au niveau de la gorge à l'endroit où la moelle épinière devient moelle allongée. Il a seize pétales de couleur pourpre diaphane, correspondant aux lettres a, â, i, î, u, û, ï, ï; l, l,e,ai, o, au, am, ah. Son centre est de couleur blanc vif et brillant. Son signe est le cercle, région éthérée, de forme blanche comme la pleine lune, symbole du tattva de l'éther, l'espace interstellaire. Il est le premier support impersonnel et non particularisé.
Le mantra associé est HAM, il est en relation avec :
1- la force de dilatation de spatialisation de la réalité physique
2- le tanmatra du son, l'organe de perception de l'oreille avec l'ouïe, et d'action la bouche avec la parole
3- le souffle Udana
4- le système cutané.
Dans ce centre réside le dieu Sadashiva sous sa forme androgyne (ardhanari) au corps mi-partie blanc neige, mi partie or, porté par un animal à moitié lion, moitié taureau, son attribut est l'être éternel, privé des aléas du devenir. Il a cinq visages et dix mains qui tiennent des objets, emblèmes eux-mêmes d'attributs divins particuliers comme un trident, une lance, une épée sacrificielle, un foudre, le grand serpent Dahana, une lampe, un aiguillon et un lacet. La déesse est Shakini, plus pure que l'océan de nectar. Son habit est jaune, elle est blanche et froide et dans ses quatre mains-lotus elle tient l'arc, la flèche, le noeud coulant et le crâne. Il est dit qu'elle a pour forme la lumière en elle même, cela signifie vraisemblablement qu'à ce niveau la qualité de Shiva est infuse dèjà dans sa Shakti.
La région de ce Chakra est décrite comme un région lunaire et éthérée, comme celle qui change la nuit en jour, et comme le seuil de la "grande libération" pour celui qui désire la richesse du Yoga et dont les sens sont purs, il est dit aussi qu'on y voit l'âtman en toute chose, dominant la forme triple du temps soit le passé, le présent et l'avenir.
Le véhicule du Bijà HAM est l'éléphant blanc en qui on pourrait voir la transformation de celui qui dans le Mulâdhara, contresigne le tattva de la terre. Ganesh est ainsi aux deux extrémités de la conscience manifestée, réifiée dans la terre et subtilisée dans l'éther.
Les correspondances sur le plan affectif sont : affection, tristesse, respect, dévotion, contentement, regret.
Celui qui a atteint la complète connaissance de l'âtman, devient, en concentrant constamment son esprit sur ce Lotus, un grand Sage, éloquent et avisé, et jouit d'une paix de l'esprit ininterrompue. Il voit les trois périodes et devient le bienfaiteur de tous, exempt de maladie et de chagrin. Il vit longtemps et est comme hamsa, le destructeur des dangers sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vishudda - Centre de la gorge dans la tradition du tantra.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit du corpus biblique dans la tradition chrétienne
» Les animaux dans la tradition celte
» Boule dans la gorge =/
» Rhume dans la gorge
» Bestiaire mythique, légendaire et merveilleux dans la tradition celtique...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VOIE SINISTRE :: Philosophie orientale-
Sauter vers: