Forum sur le dissentiment spirituel et la Voie Sinistre
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sahasrara Lotus aux 1000 pétales dans la tradition du tantra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sahasrara Lotus aux 1000 pétales dans la tradition du tantra   Lun 9 Avr - 11:18

7 - SAHASRARA

Le "Lotus aux mille pétales" ou Sahasrara est en dehors du corps au dessus de la tête, sur la fontanelle.
Ce chiffre de mille pétales ne correspond pas cependant à un même nombre de courants prâniques comme il en est dans les autres Chakras, mais il doit, semble t-il, donner une idée de grandeur. Le triangle renversée de la grande Yoni réapparaît ici dans le symbolisme avec non plus un linga en contrepartie mais avec le "point suprême" en tant que vide, c'est à dire en tant qu'inconditionné ou encore illimité.
En l’infinité de l’espace, l’être contemple sa gloire native, rien qui ne puisse être connu ou inconnu ne peut s’avérer lui être extérieur, n’ayant aucun fait qui le limite, il est la liberté absolue, il est la totalité non conditionnée, il est bien le Souverain, sa Majesté, le Roi de tout ce qui est. Dans le Sahasrara, la Shakti est sans résidu, c'est à dire qu'elle a la forme de Shiva donc résolue et libérée, elle ne fait qu'un avec le corps de son époux en quelque chose qui leur est supérieur à l'un comme à l'autre et qui correspondrait à l'état sans état.
Ainsi en réalité le Saharara n'est pas un centre comme les autres, et s'il est appelé Centre c'est uniquement pour une raison d'uniformité de langage, il est situé proprement en dehors du corps, sur le point où la ligne de l'axe dépasse le crâne. Comme le corps correspond à l'univers, le lieu de la transcendance par delà le cosmos, le Sahasrara est donc situé par analogie au-dessus du corps. A ce titre ce vide apparaît comme l'aspect transcendant, alors que l'ensemble des 36 Tattvas qui est le plein, apparaît comme l'aspect immanent.
A l'intérieur de Sahasrara est la pleine lune sans la marque du lièvre, resplendissante comme dans un ciel clair, elle dispense son rayonnement à profusion. Elle est humide et fraîche comme le nectar. En elle, brillant constamment comme l'éclair est le triangle et en lui encore, resplendit le Grand Vide (Maha Bindu) qui est servi en secret par tous les Dieux et les Déesses.
Bien caché, et atteint seulement au prix d'un grand effort, est le subtil Bindu avec Ama Kala. Ici est le dieu qui est connu de tous comme ParamaShiva. Il est le Brahman et l'Atman de tous les êtres. En lui sont unifiés à la fois rasa, (l'expérience de la félicité suprême) et varasa ( la félicité qui est le produit de l'union de Shiva/Shakti). Il est le Soleil qui détruit les ténèbres de l'ignorance et de l'illusion.
En répendant un flot constant et abondant d'essence comme du nectar, le Maître instruit le yati (celui qui se contrôle lui même) à l'esprit pur, dans la connaissance qui lui permet de réaliser l'unité de l'âme individuelle (jivatman) et de l'âme universelle (paramatman). Il penètre toutes choses comme leur Maître, qui est le courant ininterrompu de toute vie, embrassant d'amour divin, l'univers entier, devenu essence béatifique et déversant sur lui son ambrosiaque félicité, connu sous le nom de hamsah parama.
Les adorateurs de Shiva l'appellent la demeure de Shiva, les adorateurs de Vishnu l'appelent le lieu de Parama Purusha, les adorateurs de Shiva et Vishnu Hari-Hara. Ceux qui sont remplis de passion pour les pieds de Lotus de la Devi (la Shakti) l'apellent l'excellente demeure de la Devi, et les adorateurs du Mantra Hamsah ou l'union du Purusha et de Prakriti l'appellent le lieu pur de Prakriti-Purusha.
Le plus excellent des hommes qui aura contrôlé son esprit et connu ce lieu ne naîtra jamais plus dans l'errance, (le monde karmique) car il n'y aura plus rien dans les trois mondes qui le lie. Son esprit étant contrôlé et son but réalisé, il possède le pouvoir total de faire ce qu'il souhaite et d'empêcher ce qui est contraire à sa volonté. Il se dirige vers le Brahman, ses paroles en prose ou en vers sont toujours pures et douces.
Ici est l'excellente seizième kala, Ama Kala, portion invisible de la lune, elle est pure et ressemble au jeune soleil. Elle est aussi fine que la centième partie de la fibre d'une tige de Lotus. Elle est éclatante et douce comme 10 millions d'éclairs et est tournée vers le bas. D'elle, dont la source est le Brahman, coule abondamment le fleuve continuel de nectar d'ambroisie céleste.
En elle est Nirvana Kala, plus excellente que l'excellent. Elle est aussi subtile que la millième partie du bout d'un cheveu et a la forme d'un croissant de lune. Elle est la toujours existante Bhagavati, qui est la divinité qui pénètre tous les êtres. Elle donne la connaissance divine et est aussi éclatante que la lumière de tous les soleils brillant en même temps.
En son milieu resplendit la suprême et primordiale Shakti de Nirvana. Elle resplendit comme 10 millions de soleils et est la mère des trois mondes. Elle est extrêmement subtile, comme la 10 millionnème partie d'un bout de cheveu. Elle contient en elle le fleuve constant de la joie et est la vie de tous les êtres. Elle apporte avec bienveillance la connaissance de la Vérité à l'esprit des sages.
A l'intérieur de la Shakti Nirvana est le lieu de l'éternel appelé la demeure de Shiva où n'existent ni temps ni espace. Il est libre de Maya, l'illusion, ce lieu ne peut être atteint que par les Yogis, et est connu sous le nom de Nityananda. Il est rempli de toute forme de félicité et est pure connaissance lui-même. Certains le nomment Hamsa. Les hommes avisés le décrivent comme la demeure de Vishnu et les hommes justes en parlent comme du lieu ineffable de la connaissance de l'atman ou le lieu de la libération.
Revenir en haut Aller en bas
Trezbane
Arrivant
Arrivant


Nombre de messages : 24
Localisation : Québec
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Sahasrara Lotus aux 1000 pétales dans la tradition du tantra   Ven 13 Avr - 1:27

Dit moi Purnaham, cette union de shakti/shiva, c'est au niveau du sahasraha que ça se produit? Alors cet Atman dont tu parles, c'est bien le Soi?

Trezbane...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sahasrara Lotus aux 1000 pétales dans la tradition du tantra   Ven 13 Avr - 16:06

Bonjour Trezbane,

Pour répondre très précisemment à ta question le sahasrara est le siège de la divinité PARAMASHIVA qui représente le Shiva Suprême ou Ultime ou Bhairava, Paramashiva représente à la fois l'unité, la non-dualité, la Conscience divine ou Cosmique, l'Ultime réalité.

Paramashiva

C'est la réunion totale, COMPLETE, indissociable, indissoluble de Shiva et Shakti réunis, qui est représentée par le symble du lingam réuni avec la Yoni.

S'y arrêter ou se cristalliser sur telle ou telle classification et penser que celà correspond à une vérité immuable et absolue représenterait pour moi un enfermement alors que je souhaite dépasser chaque jour mes limites, et que je me remets en question tous les jours, car chaque jour est un jour nouveau et je développe également l'idée (personnelle aussi) et la notion d'impermanence (nous ne sommes pas la même personne d'une seconde à l'autre, nos croyances et nos perceptions peuvent changer et évoluer en permanence, car l'évolution de la conscience ne s'arrête jamais)....

Une des multiples représentations possible du sahasara chakra -
Au centre observez-bien le lingam qui représente Paramashiva -
ou la réunion indissoluble de Shiva et Shakti ou Bhairava.


D'autre part, à l'intérieur d'une même tradition, il y a plusieurs classifications possibles et des différences notables en fonction des tendance et de la sensibilité de l'auteur.

Pour moi le principe Shiva Shakti, correspond à la divinité Primordiale qui est en nous et présente dans chacune de nos cellules et même au-delà, dans chacun de nos atomes, et peut-être même au-delà, à un niveau microscopique et macroscopique.

L'atman, c'est l'âme individuelle qui se fond en Brahman, dans l'enseignement des Védas.

Il est possible que la réalisation de Soi soit mentionnée comme une étape intermédiaire avant la réalisation divine, car on s'accorde sur le fait qu'il y a plusieurs niveaux de réalisation, mais ce n'est pas toujours vrai, et la distinction n'est pas toujours faite et celà dépend des tendances, des écoles, des courants, de l'enseignant, qu'il s'agisse par exemple d'un éveillé ou d'un avatar.

Paramatman, c'est l'âme Universelle : Atman devient Paramatman, de Parama, qui signifie "Suprême" et du mot atman qui signifie âme.

Dans la tradition tantrique et en particulier dans le Shivaïsme, on considère que Shiva représente le tout, qu'il est à la fois transcendant et immanent, et qu'il est indivisible et ne fait qu'un avec Sa Shakti, quelle que soit la forme qu'on lui donne, personnellement je l'identifie à kali, en tant qu'adya shakti (en conformité avec l'enseignement d'aghora et totalement en accord avec la tantra de vamachara ou tantra de la main gauche), et représentant la shakti originelle, ou la Mère transcendante, ou la Mère Sombre, qui en réalité représente un autre aspect de Shiva lui-même sous forme d'énergie (Il s'agit de ma vision personnelle également).

En réalité Shiva et Shakti sont sont unis pour toujours en tant que Paramashiva ou Bhairava dans chaque atome de la création, mais ceci est "ma" vision personnelle.

J'espère avoir répondu au moins en partie.
Je me doute que ma réponse est très incomplète.
purhanam - 13-04-2007
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sahasrara Lotus aux 1000 pétales dans la tradition du tantra   Aujourd'hui à 12:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Sahasrara Lotus aux 1000 pétales dans la tradition du tantra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit du corpus biblique dans la tradition chrétienne
» Les animaux dans la tradition celte
» Le lotus
» Les huiles vegetales dans l'alimentation
» Choix Matériel pour débuter en astronomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VOIE SINISTRE :: Philosophie orientale-
Sauter vers: