Forum sur le dissentiment spirituel et la Voie Sinistre
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aghoris et Magie?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Aghoris et Magie?   Mar 3 Avr - 18:30

Suite à l'excellente description faite par Purnaham des Aghoris, je me pose une question. Quelle place est faite à la magie dans cette tradition? Comment est perçu ce que nous nommons en occident Magie, à savoir la modification du monde objectif par la volonté du mage ? Quelles sont les pratiques des adeptes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
airzombie
Membre
Membre


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Mer 4 Avr - 7:36

Citation :
Quelles sont les pratiques des adeptes?

Mala, Medha, Mutra, Mahmansa et Mehana.

Je constate donc que certaines de ces filles que j'ai vu sur internet participent
pleinement à la voie de l'Aghora. Shocked

Ne pas oublier que Shiva est le Destructeur et comme le disait l'oncle Raspoutine : Le péché est indispensable avant Dieu.

Les ascètes occidentaux ne sont pas si différents des sadhus indiens sauf qu'ici on leur crache dessus. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Mer 4 Avr - 9:03

Les aghoris véritables qui sont en réalité des adeptes, des êtres réalisés, travaillent dans le secret, et je ne peux que les approuver et les respecter dans leur pratique.

J'espère avoir l'opportunité de rencontrer un jour sur mon chemin un véritable aghori, mais ce n'est pas sur, ils se font rares et vivent à l'écart de la population et du tumulte de la civilisation, et il est plus que probable que je ne provoquerai rien par moi-même.

Je me sens totalement en affinité avec eux, je les aime, les respecte, je me sens tellement proche de leur démarche, de leur état d'esprit, et je conçois qu'ils ne souhaitent pas être dérangés par des curieux ou être interrompus pendant leur sadhana tantrique.

Je ne crois pas au hasard, et biensur, je suis sur qu'il existe en Occident une voie similaire et que ces êtres merveilleux existent au-delà de toute limite de temps et d'espace et qu'ils peuvent se manifester de mille façons lorsque le disciple est prêt.

Je conçois tout à fait comme nous l'a signalé déjà telocvovim qu'elle soit totalement secrète et discrète en Occident également et pour mille raisons totalement justifiées... J'approuve moi-même autant de prudence et de méfiance de leur part également.

D'autant que la réaction la plus commune de l'homme ordinaire, c'est de détruire, salir, rabaisser, dénigrer, ce qu'il ne comprend pas et ce qui lui fait peur.

Alors pourquoi donner des perles aux pourceaux ?

C'est la raison pour laquelle et comme je l'ai dit plus haut, non seulement je respecte leur démarche, je ne chercherai jamais à provoquer une rencontre par moi-même, car je pense que lorsque le disciple est prêt, le Maître apparait d'une façon ou d'une autre.

Souvent ce qui se passe, l'erreur que nous faisons c'est de chercher et vouloir identifier certains êtres en fonction de l'idée que nous nous en faisons à la suite de lectures que nous avons faites, et qui ne sont qu'un reflet de la réalité, souvent modifiée, transformée et parfois déformée en fonction de l'avancement du disciple qui rédige le texte du livre, mais nous ignorons que le divin, à travers ses manifestations multiples qui représentent en réalité le jeu du divin ou lilla du Seigneur Shiva, peut apparaitre de mille et une façons, il peut se manifester sous les traits et l'apparence qui lui convient le mieux et la plus appropriée qui soit par rapport à nos tendances et notre tempérament et qui se prête le plus à la situation que nous vivons ici et maintenant, donc gardons-nous des clichés et des idées toutes faites à propos de l'intrusion et la manifestation du "divin" sur notre route.

Celà est valable très certainement pour l'intrusion et la présence des aghoris dans notre existence, car ces êtres sublimes totalement illuminés, réalisés, et omniscients, peuvent se manifester de mille et une façons car ils ont transcendé les notions illusoires de temps et d'espace.

Mais ne rêvons pas trop cependant.

S'échapper de la réalité, ce n'est certainement pas ce que les adeptes, les êtres réalisés, nous demandent, mais au contraire d'être bien ancrés dans la matière et d'être totalement présents au monde et à nous-même, même si notre démarche est essentiellement spirituelle, et le reste suivra.

Sinon nous risquons de tomber notamment dans l'éccueuil et les erreurs manifestées notamment dans des voies sans issues comme par exemple et pour ne donner qu'un exemple, l'angélisme et les fausses spiritualités du "new age" et qui ne nous amèneraient nulle part et risqueraient au contraire de retarder notre chemin vers la réalisation divine.

D'ailleurs il ne viendrait jamais à l'idée pour un aspirant originaire de L'Inde, de parcourir l'occident pour aller à la rencontre d'un Maître, il sait que le hasard n'existe pas, et que lorsque le moment est venu, lorsqu'il est prêt, toutes les conditions et les circonstances sont mises en place et sur sa route afin que la rencontre puisse se faire sur le plan formel.

Mais en réalité, ce qui se passe sur le plan de la densité n'est en fait que la confirmation et le reflet de ce qui se passe sur les plans subtils pendant une période plus ou moins longue et très souvent bien avant que nous en prenions conscience nous-mêmes ; en réalité, ce que nous vivons dans le monde phénoménal n'est que la manifestation de ce qui s'est déjà passé sur d'autres plans et dans une autre réalité plus subtile.

Telle est ma vision, elle peut être vraie, et peut ne pas etre vraie.

Mais puisque l'on aborde le domaine de la magie, le processus est similaire, nous avons en réalité une manifestation sur le plan formel, d'un évènement ou une chose qui a déjà été "créée" à un autre niveau, quel que soit l'identification, la couleur, la croyance, la compréhension, voir même les techniques qui sont utilisées pour y parvenir, et l'origine de cette manifestation représente en réalité une création de notre esprit.

Mais tout ceci peut être vrai ou n'est peut être pas vrai du tout, tout dépend de la perception que nous avons des phénomènes magiques qui par rapport à l'ultime réalité ne sont que manifestation de la maya (ou illusion)....mais qui peut être tout aussi bien réelle si l'on se place d'un autre point de vue comme la seule prise en compte et unique de l'univers matériel et de la matière dense et tridimensionnelle, sans tenir compte de ce qui existe dans l'Univers au niveau des énergies et des Univers subtils.

Mais il n'y a pas que le plan formel, il y a aussi des possibilités d'action, de changement, d'évolution, sur les plans intérieurs et c 'est celà aussi la magie, une forme de magie qui ne s'embarasse pas du monde phénomènal, mais travaille au niveau des énergies, ou pour être plus précis prend en compte ces deux aspects, à savoir la matière et l'esprit, et pour être encore un peu plus complet, utilise tous les niveaux de la réalité de la matière la plus dense pour aller jusqu'à des niveaux de réalité de plus en plus subtils et éthérés.

En celà elle rejoint totalement la démarche tantrique et en particulier les notions développées dans le shivaïsme du Cachemire, ou l'adepte ou le tantrika évolue indifféremment et oeuvre sur tous les plans de réalité, du niveau le plus dense jusqu'aux plans de réalité les plus élevés correspondant à la partie divine de lui même et de l'Univers Cosmique qui n'est en fait que le reflet de son propre monde intérieur.

Les aghoris sont des êtres merveilleux, sublimes, et ils possèdent tous les pouvoirs et toutes les connaissances.

Aghori vivant près des lieux de crémation, à l'écart du monde et de la société.
Ils se méfient beaucoup des occidentaux qui recherchent essentiellement les pouvoirs qui ne sont que des manifestations temporaires dans la sadhana et ne doivent pas être recherchés pour eux-mêmes, mais ne représentent qu'une étape sur la voie qui est en réalité un chemin de déification dans la voie occidentale et de réalisation divine pour la voie d'aghora, mais il s'agit en fait d'une seule et unique réalité, avec des méthodes différentes.

Contrairement aux adeptes de la voie régulière, ils ne sont pas limités à la notion de bien et de mal, ils ont dépassé toute dualité, et c'est la raison pour laquelle ils sont craints par la population et se retrouvent à l'écart, mais également pour des raisons de secret et de discrétion comme je l'ai déjà souligné à plusieurs reprises.

Smashan Tara, une manifestation de Kali, qui représente ultimement
L'adya Shakti, La Mère transcendante, à l'origine de tous les Univers.
A niveau de la magie, et pour répondre en partie à la question de Sathiel, ils pratiquent essentiellement la magie de Shakti, et vénèrent plus particulièrement Kali la déèsse sombre sous la forme de smashan tara, et Bhairva, qui est une manifestation courroucée de Shiva, mais représente aussi l'ultime réalité, c'est à dire la manifestation de Shiva la plus haute connue des aghoris, à savoir Paramashiva, qui représente le grand Tout, la Totalité cosmique.

Peut-être que je pourrai développer un peu plus cet aspect par la suite, mais ce n'est pas sur.

Il y a malheureusement en ce bas-monde beaucoup de gens qui recherchent la clef des enseignements secrets sans même se donner la peine de chercher par eux-mêmes et de puiser dans leur propre sagesse intérieure et veulent obtenir tout, tout de suite, sans se donner aucun mal, mais ce n'est pas ainsi que les choses se passent dans la réalité "divine", et la patience est de rigueur dans le domaine de la vraie connaissance initiatique qui ne va pas sans sagesse.

De toute façon la partie divine qui est en nous tient compte de tout et rien ne lui échappe, et elle écarte d'emblée de la voie véritable les personnes qui ne sont pas sincères et qui ne recherchent que les pouvoirs psychiques, sans prendre en compte l'évolution globale et spirituelle.

Lorsque je parle de sagesse, j'entends par là trouver un certain équilibre entre les forces positives et négatives en présence dans l'Univers, je ne me place pas au niveau de la morale étriquée et limitante conçue et envisagée à travers les religions exotériques qui ne représentent qu'une étape sur le chemin, et une compréhension partielle et incomplète de la réalité divine qui est au-delà de toute notion de bien et de mal et se place au-delà de toute dualité.

En réalité la Sagesse Véritable n'a rien à voir avec la morale, et représente la voie de la gnose, qui est une voie de connaissance menant ultimement à l'illumination, à la libération et à la réalisation divine ici et maintenant.

purnaham.
En unité.
4-04-2007

Revenir en haut Aller en bas
airzombie
Membre
Membre


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Mar 10 Avr - 5:51

J'aime beaucoup la première partie de ton exposé quand tu parles des manifestations souvent étranges du divin.

Les grands secrets ne sont pas cachés, non ?

Quant à la conception du monde en étages grossiers se développant vers la subtilité, je dois dire que ça ne m'excite pas beaucoup.

Je pense que les idées, pensées ne sont en bout de ligne qu'un singe sur notre dos.

La parole de la chair, de la matière, si souvent rabrouée me semble un sentier lumineux en comparaison.


Dernière édition par le Mer 11 Avr - 3:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Mar 10 Avr - 22:41

Merci Airzombie,

D'un certain point de vue, et si j'ai bien compris ton interrogation, les choses ne sont pas cachées intentionnellement, mais je pencherais plutot qu'il s'agit en réalité du voile de l'ignorance qui nous empêche de percevoir la réalité, encore faudrait-il pouvoir être en mesure de déterminer ce que cette réalité représente, puisque d'après moi chacun se construit lui-même sa propre réalité illusoire, en fonction des expériences à vivre au niveau de l'âme, ou plus précisemment au niveau de l'Esprit Suprême en Soi - que j'identifie au Purushottama (terminologie orientale) - qui est à la fois le Manifesté, le non Manifesté, présent à l'intérieur de toutes les manifestation en tant naranaya (terminologie orientale), donc présent en chacun de nous, et en même temps au-delà de toute manifestation - c'est comme celà que j'identifie la divinité suprême avec des mots).... Mais les mots sont-ils suffisants pour définir l'intangible ?

Les idées, les concepts, les pensées font partie du mental qui ne peut représenter que la tentative d'un instrument limité pour décrire l'intangible, c'est la raison pour laquelle j'ai déjà dit sur d'autres posts, que ceux qui savent vraimment se taisent, car ils savent que la plus haute réalité ne peut être appréhendée et approchée (en toute humilité, car je n'ai pas cette prétention) que dans le silence, s'agit-il du Grand Vide ? ou au-delà ? Possible que oui, possible que non.

Celà correspond par exemple aux méditations zen, où on recherche avant tout le silence, le vide intérieur, à la place du brouhaha du mental, que tu compares très justement avec un singe, qui est par définition un animal extrêmement rusé , et qui peut nous écarter de la voie, en nous donnant l'illusion de nous en approcher, ce n'est pas par hasard, si les plus grands éveillés mettent en garde contre le singe rusé que représente le mental, et du risque important qu'il peut représenter pour quelqu'un qui recherche l'éveil.

Tout à fait d'accord avec ta dernière citation également :

Citation :
La parole de la chair, de la matière, si souvent rabroué me semble un sentier lumineux en comparaison.

La voie du corps fait partie de l'un des trois piliers de la tradition du tantra et je la respecte et la considère aussi valable et estimable que les autres voies empruntées.

D'ailleurs, à ce sujet, pourrais-tu nous parler de ton parcours et en particulier comment tu situes ton cheminement par rapport à Raspoutine, que tu as cité au tout début lors de ton inscription, je te pose la question car c'est un personnage qui m'a toujours intrigué pour ne pas dire plus, car je ressens aussi une telle affinité avec des êtres comme Raspoutine qui ont suivi une voie à la fois unique, personnelle, à contre-courant et en marge de la société et surtout ont eu le courage de transgresser les tabous et les interdits que la morale aurait voulu leur imposer et surtout l'ont payé très chair, de leur vie-même puisque Raspoutine lui-même a été assassiné si mes souvenirs sont bons, mais j'attends que tu nous parles toi-même de ce personnage unique, si tu le souhaites biensur.
Revenir en haut Aller en bas
airzombie
Membre
Membre


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Mer 11 Avr - 5:54

Citation :
comment tu situes ton cheminement par rapport à Raspoutine

Mon père* reçu l'enseignement des Khlysty : L'Esprit des mots et des dogmes (de l'Église Twisted Evil) est un cadavre. Le feu (excitation sexuelle) exalte la matière (chair).

Le Souffle se lève, comme au premier jour, à la surface de l'Abîme.

N'est-ce pas là un grand Mystère que le regard (la caresse) de l'Abîme sur Lui-même ? Shocked

La lumière morte des étoiles est-elle des éclaboussures de sperme sur une jolie fille ?

* Pour moi la sémantique c'est de la magick...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Jeu 19 Avr - 4:55

Citation :
N'est-ce pas là un grand Mystère que le regard (la caresse) de l'Abîme sur Lui-même ?

En Inde il y a le mythe de Shiva qui se masturbe et crée les Mondes à partir de sa semence.... Sa semence est avalée par le dieu agni...

Citation :
Mon père* reçu l'enseignement des Khlysty

Es-tu gnostique toi-même ?
J'aime beaucoup ce mélange de mysticisme et de sexe, comme une communion mystique entre les êtres qui prendrait la forme d'une orgie... pour moi on est complètement dans l'esprit du tantra, le divin et le sexe entremêlés, daniel Odier en parle dans son livre : "l'amour fou, initiation d'un occidental à l'amour absolu", et il ne dit pas autre chose, mais peut être que je me trompe et que je divague une fois de plus...
Revenir en haut Aller en bas
kinaram
Membre
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Dim 29 Avr - 2:58

Bonsoir,

Tout d'abord, merci pour cette présentation de l'Aghora.
J'ai lu le livre de Svodoba, c'est une approche vraiment intéressante, quoique très occidentalisée...On sent le remaniement de témoignage...Elle a au moins le mérite de calmer nos ardeurs siddhiques en annonçant l'incroyable difficulté de la tache aghori.
J'ai beaucoup aimé l'idée qu'il faille aspirer du mercure par le pénis avant d'espérer réaliser convenablement les véritables sadhanas d'un potentiel tantra sexuel.

Pour ce qui est de la magie, outre ces explications métaphysiques, il y a véritablement des pratiques particulières à l'Aghora. Celles ci sont la plupart du temps secrètes, car notamment Taboo en Inde! Elles violent les lois védiques, qui décrètent notamment l'impureté de la main gauche (il faut bien préciser que les adeptes de la voie de la main gauche sont pour les indiens, ceux qui se torchent les fesses avec la main droite, et mangent avec la gauche). Elles violent également les coutumes alimentaires, un aghori peut manger de la viande et boire de l'alcool. Elles recherchent aussi le contact avec la mort, dans des lieux reputés impurs comme une place de crémation (smashan: prononcer Saaammmshan). Pour ce qui est des taboos sexuels, je n'ai eut aucun echos, mais à vrai dire, je vois mal des sadhus dans les backroom de delhi...

On peut appeler celà des pratiques magiques je pense dans le sens ou elles violent le consensus moral et spirituel d'un groupe culturel, en clair, elles inversent les pôles de réalité perçue. Quoi de plus magique? Gurdjieff proposait des pratiques pour casser la routine des habitudes...
Pour ce qui est de pratiques méditatives et cérémonielles, les sadhanas aghori reposent sur les taboos cités, il n'est pas rare de voir dans des temples aghori des rituels d'offrande d'alcool par exemple. Les invocations et expérience d'identification à différentes formes extrèmes du couple shiva-shakti peuvent parfois nécessiter un matériel particulier comme des cadavres tous frais...
Quand j'étais en Inde, j'ai un ami allemand qui travaillait dans un hopital, qui a eut l'occasion de méditer assis sur le cadavre d'une grand mère juste découvert. Pour ce qu'il m'en a dit, je crois bien que c'est quelquechose de très puissant énergétiquement....Et celà repose a priori sur la loi très main gauche (mais bien comprise) de "j'absorbe du pouvoir brut sur le plan de l'ego, et j'éjacule du renoncement net à la face de ma déesse, la tête coupée, et fier de ne plus avoir de tête". A voir...
Le maître de svodoba dit avoir réveillé le cadavre d'une morte lors de sa première initiation aghori...Il préconise d'ailleurs de bien attacher le mort avant la cérémonie...Rien que cette préparation, et tu deviens déjà dingue...


Voilà pour quelques idées sur la question...Après, il y a les mantras spécifiques, mudras et yantras. Mais çà,pour le peu que j'en connaisse, je les garde pour moi, nananère.

Jay Kalima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Dim 29 Avr - 21:54

Merci kinaram pour toutes ces précisions concernant la voie des aghoris, c'est très interessant, pourrais-tu quand même me préciser la signification de la phrase :
Citation :
"j'absorbe du pouvoir brut sur le plan de l'ego, et j'éjacule du renoncement net à la face de ma déesse, la tête coupée, et fier de ne plus avoir de tête".

Peux-tu également me préciser s'il existe en Occident une ou plusieurs voies sinon identiques, du moins équivalentes à cette voie particulière d'aghora ?

Doit-on rechercher au niveau gnostique ? luciférien ? ou autre ?

Merci d'avance.
s'il s'agit d'enseignements secrets ou si tu souhaites plus de discrétion, n'hésites pas en MP.
cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
kinaram
Membre
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Dim 29 Avr - 23:08

Salut!

Pas d'enseignements secrets non.
Je crois qu'il n'y a pas de secrets, pour avoir un authentique enseignement aghori, il faut réunir plusieurs conditions: trouver un guru, passer une initiation et renoncer au monde (12 ans dans un lieu de crémation au moins en général).
Tu peux peut être trouver quelqu'un qui puisse te guider au kinaram baba ashram à benares, si à l'occasion...On ne sait jamais pirat

Pour ce qui est de ma proposition (car s'en est une), bah c'est la manière dont je vois pour l'instant la bhakti de la main gauche.

Tu te laisses porter par la shakti, tu vas même jusqu'à faire grandir ta volonté de puissance. Ton égo doit devenir le centre de l'univers. Il faut cependant que tu le fasses pour plaire à la déesse, c'est à dire en gardant en tête que tu es un dévôt, qu'en vérité, tu n'es rien, mais que tu es capable de devenir TOUT pour elle, si Elle le Veut.
Ca n'a rien à voir avec une cristallisation égotique, dans un but de défense (genre, je suis le meilleur, ou je suis tout puissant, regardez moi!). C'est plutôt un mouvement dynamique, ton être par la Présence, gonfle comme un ballon. Il se remplit d'amour et de puissance sexuelle. L'Objet du désir formant un avec le désir même, il y a des chances que tu tournes en rond, et que du coup, tu puisses te placer dans cette danse d'une manière extérieure. Evidemment, tu ne seras pas là pour le voir çà... rendeer
L'éjaculation, ou la perte de la tête (la tête c'est le gland du corps), revient à un lâcher prise radical. C'est de l'Advaita en pratique. Plus de différences ce que tu es et l'objet de ta dévotion. Il n'y a plus rien, juste un sentiment de paix. L'éjaculation bhaktique c'est le darshan suprême. C'est Dieu qui te regarde comme son enfant. C'est le Soi qui regarde le Moi comme sa bien aimée.

Pour ce qui est d'une correspondance entre la voie aghori et une voie occidentale, je ne sais pas trop. C'est vraiment très particulier. Comparer, c'est déjà fuir l'enseignement même de la chose. Evidemment, celà ne m'empèche pas de m'intéresser très fortemment à la gnose. Qu'elle soit licensieuse ou ascétique d'ailleurs.

On n'a pas vraiment le même concept de l'impureté en Inde, du coup, c'est vraiment difficile de se baser sur le même sujet de transgression.
Quant à la transgression en occident, elle a déjà été récupéré et pervertie.

Essaye de voir ce que tu as Toi à transgresser dans ta propre vie, là, et va voir de plus prêt sans fuir, et sans excuses, çà sera déjà une manière
d'être un 'aghori à l'occidental! Hey

Voilà

Mahakiss

PS/ tu as vu le reportage sur les aghoris sur youtube? Tu tapes aghori sur youtube ou google video, ché plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inconnu
Membre
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Lun 30 Avr - 1:03

Dis, kinaram, tu veux bien me couper la tête ? Allezeuh ! Steplait !

Karpur gauram karunaa avataaram,
sansaar saaram Bhujgendra haaram,
Sadaa vasantam hridayaarvinde,
Bhavam Bhavaani sahitam namaami

rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magick-instinct.org
kinaram
Membre
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Lun 30 Avr - 1:23

Attends un peu Gurumaharaj que je te tranche aut' chose...

rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
airzombie
Membre
Membre


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Mar 1 Mai - 6:17

Citation :
Es-tu gnostique toi-même ?

Un narcognostique peut-être ?

J'ai toujours entendu un appel à me consacrer à la religion mais avec la conviction que je serais un mauvais moine.

Ceci dit, l'échange sur le fil : Paramashiva (que je ne connaissais pas) est tout à fait Shocked. J'ai l'impression de regarder le ciel pour la première fois et de découvrir les étoiles.

J'y vois des parallèles très crus avec ma propre expérience de la morphine.

Je vais suivre ça très attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
inconnu
Membre
Membre


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Jeu 3 Mai - 23:39

airzombie a écrit:
N'est-ce pas là un grand Mystère que le regard (la caresse) de l'Abîme sur Lui-même ? Shocked

cyclops

http://dissentiment.niceboard.com/VOIE-SINISTRE-c3/Philosophie-orientale-f19/PARAMASHIVA-t129.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.magick-instinct.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Ven 4 Mai - 0:10

Merci airzombie pour ta réponse très interessante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aghoris et Magie?   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Aghoris et Magie?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les auteurs de magie runique
» Sommaire magie celte
» l'Islam et la magie
» Les dangers de la magie noire.
» Magie draconique livre sur internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: VOIE SINISTRE :: Philosophie orientale-
Sauter vers: