Forum sur le dissentiment spirituel et la Voie Sinistre
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Visions et perceptions II- le temps du changement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Dim 8 Avr - 12:54



Visions et perceptions II- Le temps du changement.

A propos du système des chakras :

Concernant la description sommaire que je viens de faire à propos des chakras et de l'anatomie subtile ou "occulte",pour des raisons pratiques et comme je te l'ai spécifié hier, je n'ai fait que reprendre le travail de quelqu'un d'autre, afin d'aborder les notions de base de l'anatomie subtile ou "occulte", mais à partir de maintenant, je développerai mes propres théories et ma propre vision par rapport aux enseignements traditionnels et ceux qui font référence en la matière.

POUR LES PERSONNES QUI SOUHAITENT ABORDER L'ETUDE DES CHAKRAS DANS LA TRADITION DU TANTRA,
je vous renvoie à la section : PHILOSOPHIE ORIENTALE - TANTRA DE VAMACHARA.




Je pense que c'est la meilleure façon d'avancer et de faire évoluer la connaissance.

Je continuerai à consulter ou à faire référence à ce qui a déjà été fait dans la tradition, mais je pense qu'il est temps de passer à autre chose.

L'humanité arrive à un stade particulier de son évolution où il est necessaire de détruire (symboliquement) ce qui a déjà été fait pour passer à un autre niveau de conscience.

Shiva Bhairav et Kali Bhairavi les destructeurs de l'ignorance
sur le lieu de crémation des aghoris.

Lorsque je parle de destruction, qu'on ne se méprenne pas, je parle bien de destruction symbolique dans un sens initiatique pour permettre l'émergence du nouveau.

En tant que pionniers et éveilleurs de conscience, nous ne faisons que permettre à l'apocalypse de se manifester en nous :

En réalité nous nous autorisons à nous-mêmes de sortir de l'ignorance et de l'inconscience et d'atteindre l'éveil.

La danse de destruction de Shiva nataraja

Symboliquement pour certains et de façon réelle et tangible pour d'autres, nous ne faisons en celà que suivre et confirmer le processus déjà mis en place par Shiva et kali qui détruisent l'Univers avant d'en recontruire un nouveau, plus juste et plus élevé en conscience et cette étape évolutive ne fait que suivre le cycle sans fin de notre évolution et ascension individuelle et cosmique à travers la spirale de la vie.

En réalité, cette spirale ascendante et évolutive est un profond mystère, car elle fait partie du grand Jeu ou Lilla de la réalité Ultime ou Source Omnidimensionnelle avec Elle-même et à travers ses multiples Créations, destructions et transformations cosmiques.

Nous devons laisser la place aux nouvelles énergies et leur donner la possibilité de descendre, en nous débarassant des vieux vêtements auxquels nous tenons tant, et dont nous avons tant de mal à nous séparer, afin de passer à une autre étape.


Ces oripeaux, qui jusqu'ici participaient à l'illusion du monde, ce sont nos connaissances périmées, nos vieilles croyances, hors d'usage et surtout inadaptées à une nouvelle évolution cosmique et à l'homme nouveau.

Cette desente d'énergie permettra l'ascension de notre humanité vers une nouvelle étape et une nouvelle mutation necessaires à notre survie et une nouvelle adaptation vers un nouveau champ de conscience et une nouvelle réalité correspondant à notre évolution cosmique.

Nous devons balayer le fardeau des fausses croyances, des faux gourus, des religions devenues dérisoires, désuètes, et caduques au fil du temps et pour la plupart d'entre nous, mais pas tous, puisqu'ils correspondent à un certain niveau de conscience et de limitation pour une partie de l'humanité.


Nous devons nous délester de de tout ce qui représente une entrave à notre évolution spirituelle et cosmique afin de reconstruire le nouveau.

Nous ne pouvons pas batir le nouveau sur de l'ancien.

Lorsque nous parlons de chakras, de corps subtils et d'énergie, nous ne parlons pas d'autre chose.

Nous pouvons ressasser et rabacher continuellement les enseignements qui font partie de la classification traditionnelle en vigueur et actuellement reconnue comme vraie, concernant les chakras et l'anatomie occulte de l'homme, mais n'oublions pas que l'homme est en train de changer, et que certaines limites ont été établies délibéremment jusqu'ici, que nous avons été maintenus dans l'ignorance sur beaucoup de points essentiels et que la connaissance qui était autorisée jusqu'ici sur le plan terresre a été volontairement et parfois inconsciemment déformée, déviée, limitée et falsifiée à cause de notre propre limitation mais aussi parce que certaines hiérarchies cosmiques, ainsi que les dieux qui nous ont légué certaines connaissances partielles, ne nous ont pas permis et autorisé ou tout simplement ont freiné ou retardé l'accès à la Connaissance globale, Ultime et totale qui était réservée jusqu'ici à la condition "divine".


Nous avons la possibilité et l'autorisation maintenant de puiser certaines connaissances cosmiques actuellement révélées et dévoilées parce que nous vivons une période particulière de notre évolution correspondant à une apocalypse, qui est une ère de révélation, mais ultimement, et comme je l'ai déjà souligné à plusieurs reprises, c'est en nous que nous devons puiser et nous ne pouvons compter que sur nous-même en devenant chacun de nous individuellement des dieux et en permettant aussi au reste de l'humanité d'atteindre le stade de vie "divine".

Si nous nous en remettons à tel ou tel gouru, à tel ou tel avatar, ou illuminé, nous courons le risque de nous limiter d'une façon ou d'une autre, car toute incarnation terrestre implique une limitation par définition, et lorsque nous nous incarnons, nous utilisons une enveloppe de matière dense pour oeuvrer et évoluer dans la matière, mais ce vêtement à la fois très pratique et judicieux pour des raisons adaptatives, possède par ailleurs un inconvénient majeur et une contre-partie extrêmement limitante qui correspond à la dissimulation de notre partie divine par un voile d'ignorance qui recouvre la connaissance globale de la réalité Ultime qui caractérise la divinité primordiale androgyne qui est en nous.

Toutes les traditions, y compris et tout particulièrement les religions actuelles en place, à travers un fatras de fausses croyances, d'incompréhension, d'illusions, et de déformations de la vérité ultime correspondent en réalité à une tentative extrêmement maladroite,
partielle, alléatoire, incomplète et souvent dangereuse par rapport à notre intégrité physique, spirituelle et notre liberté individuelle et collective ainsi que notre pouvoir personnel, de transcrire une réalité intangible qui en réalité se trouve au plus profond de nous-même et pas au diable Vauvert ou dans un ailleurs inaccessible qui serait le fruit d'une imagination un peu trop fertile qui noierait le poisson ou pour utiliser une autre image, s'arrêterait à l'emballage clinquant, étincelant et miroitant du paquet cadeau, en oubliant le pur joyau qui se trouve à l'intérieur.


Le problème c'est que l'être humain, dans son incroyable limitation et incompétence alliée à une suffisance et une arrogance inouïe, a de nouveau déformé cette vérité qui a été déviée et utilisée à des fin de domination et de destruction de l'homme par l'homme, or il s'agit une fois de plus d'un contre-sens et d'une contre-vérité de la tradition Originelle.

En réalité il s'agit de détruire le vieil homme qui est en nous, c'est à dire l'égo, la limitation, et les fausses croyances qui nous empêchent d'évoluer vers notre dimension cosmique et infinie afin de retrouver notre lien avec la partie divine qui est en nous et qui ne souffre d'aucune limitation en permettant et autorisant ultimement cette partie de nous-même qui est Dieu en réalité, de se manifester.


C'est ce qui est d'ailleurs en train de se passer dans le monde phénoménal, où nous vivons une ère de destruction et de changement permettant la manifestation de l'homme nouveau qui est en réalité l'homme-dieu ou la divinité primordiale incarnée.

Mais ne nous y trompons pas ! Le déchainement du monde n'est que le reflet de ce qui se passe actuellement dans notre monde intérieur et pas le contraire.

La soi-disant "réalité" du monde phénoménal ne fait que refléter un processus profond de mutation et de transformation dans chacune de nos cellules, et la révolte de la terre ne représente en réalité qu'un profond changement intérieur pour l'être humain qui doit passer à une autre étape évolutive.

"Ceci est ma vision actuelle.

Elle peut être vraie au moins en partie et être le reflet de la réalité ou n'être pas vraie du tout, si elle ne vous convient pas et ne correpond pas à votre vision ou à votre perception, QU'IL SOIT, vous êtes les créateurs de votre propre réalité".

RAPPEL :
POUR LES PERSONNES QUI SOUHAITENT ABORDER L'ETUDE DES CHAKRAS DANS LA TRADITION DU TANTRA,
je vous renvoie à la section : PHILOSOPHIE ORIENTALE - TANTRA DE VAMACHARA.


purnaham - 8-04-2007

Visions et perceptions II - A propos du système des chakras.


Dernière édition par le Lun 9 Avr - 13:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Dim 8 Avr - 19:32

purnaham a écrit:


c'est en nous que nous devons puiser et nous ne pouvons compter que sur nous-même en devenant chacun de nous individuellement des dieux et en permettant aussi au reste de l'humanité d'atteindre le stade de vie "divine".


Je suis entièrement d'accord avec cela. Maintenant, l'humanité a t'elle réellement envie d'être sauvée? Il est parfois plus simple d'être Esclave que Maître... surtout dans son rapport avec la résponsabilité de ses actes et les masses s'en contentent malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Dim 8 Avr - 20:20

Oui absolument d'accord avec Sathiel, et c'est la raison pour laquelle j'utilise l'expression "permettre", celà signifie pour moi simplement diffuser l'information, qui correspond à ma propre réalité, et laisser les autres libres d'accepter ou pas cette information, d'en être éventuellement interpellé ou influencé, ou de la rejeter purement et simplement et de se complaire dans une conscience et une responsabité collective de masse.

D'aure part, j'ai également spécifié que les croyances actuelles et en particuliers celles diffusées par les religions destinées à la masse collective sont dérisoires et caduques mais pas pour tous, car celà dépend du niveau d'évolution de chacun et aussi comme tu le spécifies toi-même de la décision personnelle et individuelle de la responsabilités de ses actes.


Dernière édition par le Dim 8 Avr - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Dim 8 Avr - 20:28

Tu souléve un point important me semble t'il. J'ai souvent lu des définitions de la Main gauche comme étant un voie individualiste, auto-centrée, voire psyché-centrée et l'amalgame avec l'égoisme n'était jamais très loin... Mais je revendique mon individualité. Je suis Moi et je suis Dieu, mon Dieu, celui de mon propre univers... Suis-je pour autant égoiste ou dénué de tout sentiment ou de compassion, je ne pense pas. Poser la conscience individelle au centre du "grand tout" et non la concience de masse me semble être une étape importante du développement dans la voie de la main gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Dim 8 Avr - 20:55

En réalité, je partage la même opinion que toi et un cheminement similaire, je pense qu'il y a un stade dans l'évolution que l'on pourrait appeler aussi l'individuation, et où l'être se démarque complètement de la masse collective et des mouvements de masse.

Celà correspond à mon avis à une étape totalement necessaire et utile pour parvenir à la divinisation de l'être.

Celà n'a rien à voir avec l'égoïsme, bien au contraire, puisque c'est une voie beaucoup plus ardue que le refuge et la facilité prônée par une pratique collective et une croyance destinée à la masse, dénuée comme tu le précises toi-même de toute responsabilité personnelle.

Par contre, ce qui me gêne beaucoup et que je trouve totalement injuste, nous avons déjà abordé et effleuré le sujet à propos des égrégores, c'est que je me suis aperçu que les personnes qui suivent une croyance et une religion de masse, sont très aidés par l'égrégore collectif, même si par ailleurs elles ne développent aucune valeur et aucun mérite personnel mais se contentent simplement d'une dévotion ou d'une pratique aveugle mêlée d'automatisme et d'inconscience.

Je trouve celà insensé, et totalement injuste.

D'autre part ces êtres sont persuadés de faire partie du bon troupeau, et d'être du bon côté, et ils ne se gênent pas pour juger, diaboliser, et critiquer en permanence ceux qui ne pensent pas comme eux et ceux qui ont décidé de vivre différemment et qui au lieu d'adopter une morale conventionnelle, ont choisi une existance qui correspond à leur être intérieur véritable au lieu de se soumettre aveuglément aux croyances et aux injonctions des détenteurs de la morale religieuse et des lois liberticides.
Revenir en haut Aller en bas
Sathiel
Admin
Admin


Nombre de messages : 209
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Dim 8 Avr - 21:03

purnaham a écrit:

Par contre, ce qui me gêne beaucoup et que je trouve totalement injuste, nous avons déjà abordé et effleuré le sujet à propos des égrégores, c'est que je me suis aperçu que les personnes qui suivent une croyance et une religion de masse, sont très aidés par l'égrégore collectif, même si par ailleurs elles ne développent aucune valeur et aucun mérite personnel mais se contentent simplement d'une dévotion ou d'une pratique aveugle mêlée d'automatisme et d'inconscience.

Je trouve celà insensé, et totalement injuste.


Personnellement je ne trouve pas cela injuste mais bête, au sens bête de somme. Toute universalité est extrêmement facilement destructible intellectuellement et verse inexorablement dans le sophisme ou dans le dogme à un moment ou l'autre pour se justifier. A nous de créer nos égrégores personnels sans ce soucier des égrégores collectifs qui mourront un jour ou l'autre comme les idoles nietzschéennes. Les masses ne sont sans doute pas prêtes, nous si! A nous de l"affirmer haut et fort sans se soucier de la "populasse" comme dirait Zarathoustra..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dissentiment.zeblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Dim 8 Avr - 22:57

Je parlais de la mauvaise répartition des richesses et de certains égrégores développés par certaines religions et en particulier par l'église de Rome qui a accumulé des richesses inouies au détriment du peuple et de la masse qu'elle prétend servir et aider alors qu'elle ne fait qu'utiliser et se servir elle-même et pour son propre profit de l'égrégore puissant formé par une masse considérable de "croyants" totalement inconscients de ce qui se trame à leur insu et de l'énergie et du pouvoir qui est puisé et utilisé par les initiés des plans physiques, astraux et mentaux au service des égrégores religieux.

Je parlais des personnes qui bénéficient et puisent dans les égrégores religieux consciemment ou inconsciemment, s'enrichissent et amassent parfois des fortunes considérables, sans développer aucune conscience spirituelle authentique ni aucune responsabilisation de leurs actes d'autant plus qu'elles ne subissent apparemment que très peu le contre-coup de leur activité, du moins en apparence et si l'on s'en tient à l'échelle d'une vie qui ne représente en réalité qu'une durée infime par rapport à l'infini de la vie cosmique.

Je ne connais pas personnellement et en détail l'oeuvre de Nietzche, je suppose que les idoles représentent les faux dieux et les fausses croyances qui sont des constructions humaines purement illusoires et éphémères ? Est-ce bien celà ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visions et perceptions II- le temps du changement.   Aujourd'hui à 5:57

Revenir en haut Aller en bas
 
Visions et perceptions II- le temps du changement.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» réviser tous les temps de l'indicatif comment faire?
» Je travaille et je prépare le CRPE
» révisions temps en quatrième et troisième
» Combien de temps pour la prise en compte du changement d'échelon?
» Temps partiel de droit et changement de quotité de travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ARTS NOIRS :: Chamanisme-
Sauter vers: